La voie de la liberté…

La voie de la Liberté est une voie commémorant la victoire des Alliés et la libération de la France, de la Belgique et du Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est matérialisée par une série de bornes kilométriques le long du réseau routier entre Sainte-Mère-Église (borne 0) et Utah Beach (borne 00), en Normandie, et Bastogne, dans la province belge du Luxembourg, marquant l’itinéraire suivi par la 3e armée américaine commandée par le général Patton.

Le colonel Guy de La Vasselais, ancien chef de la Mission militaire française de la liaison tactique près le XXe Corps de la IIIe Armée U.S., conçoit, dès juin 1944, de réaliser un souvenir grandiose de la Libération de la France. De retour d’un voyage aux États-Unis avec le maire de Metz, ils décident de commémorer la progression des armées alliées en créant une « voie de la Liberté ». Ils choisissent pour cela l’un des itinéraires les plus glorieux : le parcours triomphal de la troisième armée américaine de Patton, du débarquement de Normandie, sa percée dans le Cotentin puis sa célèbre chevauchée historique qui l’amène, en 54 jours, de la Normandie à Metz. Elle est symbolisée par des bornes marquant chaque kilomètre du trajet de l’armée victorieuse.

Continuer la lecture de « La voie de la liberté… »

6ème jamboree de la Paix, Moisson, 1947.

Initialement prévu en Normandie dès 1946, ce 6e Jamboree (retardé à cause de la guerre), fut organisé en 1947 à Moisson (alors Seine et Oise , aujourd’hui département des Yvelines), dans une boucle de la Seine, près de Mantes-La-Jolie. Ce fut le seul rassemblement Scout mondial à s’être déroulé en France. Il eut lieu du 9 au 20 août 1947. Ce fut le VIe Jamboree Mondial, dix ans après celui de Hollande. Organisé peu après la guerre, il fut surnommé officiellement le Jamboree de la Paix.

Avant le déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale, il était prévu que la France accueille le Jamboree en 1941. Les événements décidèrent autrement mais le Jam fut ensuite prévu pour 1946, la guerre ayant cessé. Mais pour de multiples raisons (approvisionnements insuffisants, déplacements difficiles, priorités immédiates) il fut repoussé à l’année suivante.

En 1947, eut ainsi lieu le premier grand rassemblement d’après-guerre des scouts du monde. Ce jamboree sera appelé “Jamboree de la paix” et sera placé sous l’égide, le patronage du fondateur et chef éternel du Scoutisme, Lord Robert Baden-Powell, décédé à Nyeri au Kenya en 1941. Il rassembla des scouts de 42 nations.

Continuer la lecture de « 6ème jamboree de la Paix, Moisson, 1947. »

Opération Chariot, le débarquement britannique à Saint-Nazaire, 1942.

L’opération Chariot fut une attaque britannique pendant la Seconde Guerre mondiale sur le port de Saint-Nazaire. Elle fut menée par les Combined Operations de Lord Mountbatten, afin de rendre inutilisables certains équipements du port et en particulier la forme Joubert, faisant de Saint-Nazaire le seul port de France à pouvoir accueillir le Tirpitz, plus gros cuirassé de la Marine allemande encore en service à ce moment-là.

Depuis 1939, la bataille de l’Atlantique mobilise de nombreuses unités navales dans l’Atlantique Nord.

En 1941 le cuirassé Bismarck lors de sa première sortie avait semé la terreur, coulant le HMS Hood, les Alliés étaient parvenus à couler le cuirassé allemand avant qu’il ne rejoigne le port de Brest mais au prix d’une forte mobilisation des forces maritimes.

Continuer la lecture de « Opération Chariot, le débarquement britannique à Saint-Nazaire, 1942. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page